Boutons de navigation Accueil famille Site de généalogie familiale Site personnel sur Lorrainville Jeux En mémoire de... Bonnes recettes dans la famille Un peu d'humour... Le 5e coup du Renard Party des Raymond Accès privé aux adresses et anniversaires En souvenir des chalets
Médaillon moment heureux
Titre De belles expériences
Intercom à 15 ans
Radio-Québec 1
Radio-Québec 2
s-t directeur touristique
Grands-prix 1994
Logo Voie navigable
Le Renard
Petite plaque Voie navigable
Inauguration à Mattawa
Mon entreprise
Salle de montage
Logo Entraide-Deuil de l'Outaouais
Kiosque à Gatineau
Ayant débuté mon entreprise à temps partiel en 1991 et suite à la fin de mon emploi comme directeur touristique en 1994, j’avais décidé de
me consacrer à temps plein au développement de mon entreprise. J’offrais des formations informatiques sur Macintosh, je représentais
des entreprises touristiques à divers salons promotionnels, je produisais des vidéos pour des organismes et entreprises, dont les
anniversaires de paroisses. J’étais promoteur du Salon commerce-vacances de Ville-Marie jusqu’en 2003, année où je me suis
consacré uniquement à mon emploi de directeur général à Entraide-Deuil de l’Outaouais, débuté en mars 2003. J’y suis très heureux.
En septième année (vers 12-13 ans), j'ai écrit une
petite histoire par plaisir et je l'ai offerte à mon
professeur de français, Madame Lucille Baril-Jolette,
qui m'a donné le goût du français. Vous pouvez la lire
avec les images que j'y avais intégrées.
C'était "Le cinquième coup du Renard".

Vers 14-15 ans, j'ai réalisé un système d'intercom à partir d'une petite enregistreuse portative. Ça permettait d'envoyer de la musique dans toute la maison, même la chambre de bain et la cave, ou dans les pièces désirées seulement. Le système d'intercom fonctionnait de la même façon. J'en étais bien fier. J'avais eu l'aide de Bernard Gosselin, un technicien électronique, père de mon ami Michel.

Une des plus enrichissantes expériences
que j'ai pu vivre est sans doute celle au conseil
d'administration de Radio-Québec de 1980 à 1983
(aujourd'hui Télé-Québec), ainsi que ma présidence au
sein de son comité régional en Abitibi-Témiscamingue.

L'organisation et le succès obtenus lors des Grands Prix du tourisme, tenus à St-Bruno-
de-Guigues en mars 1994, sont également objets de fierté pour moi. Organisés par l'Office
du tourisme du Témiscamingue, où je travaillais comme directeur avec Edith Vincent,
l'événement sortait vraiment de l'ordinaire, en impliquant largement les organismes
touristiques du milieu témiscamien. Plusieurs avaient défrayé les coûts des panneaux
installés au plafond pour "l'abaisser", d'autres ont payé des coupes à vin et des coupes à
dessert (identifiées aux donateurs) remises gratuitement aux convives de la soirée gala.

Lors de la soirée, un repas de huit couverts étaient servis par 24 jeunes adolescentes et un
adolescent (mon fils Benoit) formés spécialement pour l'occasion. Un guitariste et une
violoniste circulaient parmi les 200 invités en jouant de belles mélodies tout au long du repas.

Nous avions voulu donner beaucoup de visibilité aux organismes touristiques du milieu et
ça a très bien fonctionné. Un vidéo que j'avais réalisé sur eux était présenté au cours du
cocktail de bienvenue, les directeurs des sites patrimoniaux y allaient, eux, d'un rap des
sites, les cinq principaux événements présentaient un court numéro lors de la remise des
prix aux lauréats et faisaient donc partie de l'image lors de la présentation des lauréats
ultérieurement à la télévision. Enfin un petit cahier était remis à la sortie aux gens et
présentait le Témiscamingue touristique en photos et courts textes. Bref, c'est un
événement dont je resterai toujours fier.

Comme directeur touristique et membre du comité, j’ai vécu de belles expériences au sein du Comité d'implantation de la Voie
navigable du Témiscamingue et de l'Outaouais où j’ai eu le plaisir à y naviguer à quelques rares occasions. L'inauguration
à Mattawa (Ontario) le 21 août 1993, avec mon chum Pierre Bertrand (je venais de me séparer et je ne voulais pas
vivre seul cette journée), a également été un moment inoubliable. Une plaque rappelle l’événement à la
marina de Mattawa.

Mon entreprise a été une expérience enrichissante, mais l’amour
et de nouveaux défis dans mon emploi avaient pris beaucoup
de place à Gatineau et j’y ai mis fin.

Représentation d’entreprises touristiques à Gatineau (photo),
Rouyn-Noranda, Sudbury, Timmins, North Bay et Toronto.
Salon commerce-vacances
Liens vers... Page d'accueil Des amis de longue date

2763 accès depuis le 7 Février, 2010