Logo Lorrainville
Boutons de navigation L'église Les mémoires de Juliette Paradis-Raymond Dr Philippe Chabot Marcel Raymond, professeur-éducateur Un peu d'histoire... Site d'André Raymond Accueil Lorrainville Lucille Jolette, enseignante Le monde scolaire
English Version
Titre Histoire
Parade nuptiale
Le présent texte est tiré de différentes sources, dont le journal Le Témiscamien du 23 juin 1982
à l'occasion du 75e anniversaire de la municipalité de Lorrainville.
Barre verte 1

[Les origines de Lorrainville] [Au fil des ans] [Une aventure municipale complexe]
[Lorrainville à l'heure de la séparation] [Lorrainville se développe]

Barre verte 2
Un peu d'histoire
Oscar Loiselle et Georgette Larouche
Les origines de Lorrainville

Le village de Lorrainville est nommé ainsi en souvenir de Mgr Narcisse-Zéphirin Lorrain (1842-1915), évêque du diocèse de Pembroke dont faisait
partie Lorrainville à ce moment-là. Mgr Lorrain était responsable des missions du lac Témiscamingue. Il laissa ses armoiries à la paroisse. Le
gentilé de l'endroit est Lorrainvillois(se).

En 1884, il fallait souvent 2 jours pour aller de Lorrainville à Ville-Marie, une distance de
5 milles (8 km).

Il faudra attendre 1892 pour que les familles installées à Lorrainville (dans les cantons de
Duhamel et de Laverlochère) aient leur mission. En 1906, les Oblats de Marie-Immaculée, qui
ont reçu la mission d'évangéliser l'Outaouais supérieur, remettent à Mgr Lorrain une de leurs
dessertes: Lorrainville.

Arrivant des paroisses organisées d'en-bas, surtout de Saint-Didace et de Saint-Gérard-de-
Mandeville pour les pionniers de Lorrainville, ainsi que d'exil aux États-Unis, les premiers
colons ne tardent pas à vouloir se donner des structures municipales.

Lorrainville est déjà là dans le défriché des lots 28 de Georges Jodoin et 38 d'Isaie Dufresne
en 1885, là dans le rang 6-7 sud d'aujourd'hui. Mais si Lorrainville ne fut d'abord que quelques
lots défrichés dans le canton Duhamel, il fut ensuite un arrondissement intégré au Conseil
municipal du Témiscamingue.

Ville-Marie étant érigée en municipalité en 1897, le Conseil municipal du Témiscamingue est
donc fractionné et Lorrainville est partie du nouveau Conseil municipal du Canton Duhamel,
conseil qui résulte de la séparation d'avec le Conseil municipal du Témiscamingue le 4 avril
1898. Le premier maire de ce nouveau conseil est M. Alfred Miron, le premier secrétaire est
Jules Maillart. La première réunion du conseil municipal du canton Duhamel se tient le 5 juin
1899.

Georges Jodoin
Au fil des ans

Pendant que se verbalisent chemins et lots pour la colonisation du territoire témiscamien, l'histoire poursuit son cours... Ainsi, à la réunion du
15 janvier 1900, Jules Dumais est nommé maire.

Le 4 février 1901, M. Jos Bellehumeur est élu maire de cette municipalité malgré des protestations visant à faire élire Jules Dumais. La même
année, la Compagnie d'Assurance Mutuelle contre le feu du Témiscamingue établit ses bureaux à Lorrainville.

Le 3 février 1902, M. Jos Bellehumeur est réélu maire, toujours malgré des protestations.

Le premier février 1903, M. Elzéar Guay est élu maire. Il démissionne en cours d'année et M. Jules Dumais est alors élu maire.

1906 - Joseph (Pitre) Bellehumeur de Béarn s'établit marchand. Puis, ses fils Sylvio, Joseph et Léonard prirent la relève à tour de rôle et finalement
c'est Paul-Émile, fils de Léonard, qui sera propriétaire du magasin général. Le bâtiment n'existe plus aujourd'hui et l'emplacement est occupé par
le Casse-Croûte Bournival.

Dès 1907, les registres étaient ouverts et c'est en 1909 que Lorrainville accueillit son premier curé résident. Visitez la page historique sur l'église
pour plus d'informations sur l'histoire religieuse.

Magasin Léonard Bellehumeur
Rue Principale
Une aventure municipale

Le temps passe puis un groupe de gens installés dans Duhamel-Ouest décident de prendre en main leurs destinées municipales. Aussi le
7 février 1910, messieurs Jos Bellehumeur, Alphonse Lavallée et Stanislas Larouche sont "nommés" de comité avec le secrétaire afin de procéder
à la division de l'actif et du passif avec la nouvelle municipalité du Conseil de Duhamel-Ouest et M. Narcisse Bordeleau, élu maire le 21 février
1910, s'ajoutera à ce comité.

La séparation se fera. Le dernier procès-verbal de la Municipalité du canton Duhamel est daté du 7 octobre 1912 et, ironie de l'histoire, le
secrétaire signale qu'il n'y a pas eu quorum à cette réunion. Il y aura donc réunion spéciale le 14 octobre suivant. C'est le procès-verbal de cette
réunion du 14 octobre 1912 qui est le premier procès-verbal coiffé de "Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes de Lorrainville". Elle reçoit ses
lettres patentes le 1er janvier 1913. Le maire est alors M. Joseph Bellehumeur, réélu maire le 5 février 1912 et maire depuis le 6 février 1911.

L'année suivante, le 3 février 1913, M. Jules Dumais est élu maire de la municipalité et l'histoire poursuit lentement son cours pendant que
s'organisent les services aux contribuables.

En 1915, il y a construction d'une salle publique où des paroissiens montent des pièces de théâtre afin d'aider aux finances de la paroisse et où
les acteurs eux-mêmes doivent payer leurs billets d'entrée. On se souvient de Hyacinthe Lasalle, Edmond Lacasse, Josaphat Baril, Napoléon
Bouchard et Pierre Plante.

Le baseball est aussi présent et Lorrainville a son équipe.

Baseball
Salle paroissiale
Lorrainville à l'heure de la séparation
Le village se développe graduellement. Avec l'arrivée du train en 1992, la gare de Lorrainville accueille alors les visiteurs et le premier chef de
gare est un monsieur Caron. Plusieurs commerces s'installent aussi peu à peu.

1930 verra la séparation de la Municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes en deux municipalités. En effet, une impossibilité d'en arriver à une
entente à propos des frais du nouvel aqueduc provoque cette division. L'aqueduc a été construit par la Cie Industrielle, fondée à cette fin en
1927. Cette dernière compagnie sera vendue à la municipalité du village en 1960. En 1965, un nouvel aqueduc sera construit nécessitant un
emprunt de 182,500 $ pour 40 ans.

Le village de Lorrainville est constitué le 14 avril 1930 et, le 2 juin, c'est donc la première réunion générale du conseil de la municipalité du village
de Lorrainville. Le maire est alors M. Eddy Guimond et les conseillers sont Josaphat Baril, Hormidas Dubois, Joseph Bernèche et Séraphin
Barrette. Le maire de la paroisse ou de la campagne est alors M. Wilfrid Giroux.

Lorrainville fête son 75e anniversaire en 1982 et son 100e anniversaire en 2007.

Finalement, la Municipalité de Lorrainville naît du regroupement du village de Lorrainville et de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes-de-Lorrainville,
le 16 février 1994.

Gare de Lorrainville
Train en 1922
Lorrainville se développe
Église de l'ouest
C'est le cas notamment de Welly Dubé, épicier-boucher, et de Georgette Guimond et Albert Paquin qui ouvrent un restaurant, auquel ils
adjoindront une boulangerie par la suite. Comme dans tout bon village de l'époque, Lorrainville compte aussi sur les services de forgeron, soit
M. Edmond Lacasse. Comme nous l'avons vu plus haut, le magasin général est d'ailleurs très tôt implanté.
Magasin Wellie Dubé
Albert Paquin et sa femme Georgette
Edmond Lacasse
Restaurant Paquin
En village moderne, Lorrainville se dote d'une caserne de pompiers en 1931 et, en 1945,
la municipalité acquiert un camion de pompiers tout neuf. Aujourd'hui, la municipalité
est pourvue d'une nouvelle caserne et de véhicules prêts à intervenir à tout moment,
comptant en plus sur des réservoirs citernes souterrains dans tous les rangs.
Caserne des pompiers
Camion des pompiers

5054 accès depuis le 1 Janvier, 2010